Défi lecture 2016 #2

Défi lecture 2016 #2

Voici donc la suite de mes lectures de 2016. J’ai pris un peu de retard du fait du voyage au Mexique durant lequel je n’ai pas lu une seule ligne à part dans l’avion. J’ai plus passé mon temps pendant les trajets à regarder les paysages ou à dormir :-)… Mais pour en revenir à la lecture je rattrape mon retard petit à petit, notamment en dévorant le n° 7 (Puzzle de Thilliez) en 4 jours.

4 – L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea – Romain Puertolas

téléchargementUne aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle. 

J’ai adoré cette histoire, complètement loufoque mais au final et derrière  les clichés, pleine de vérités sur la vie et le contexte actuel des réfugiés en Europe.

Ca se lit très vite (j’avais déjà lu la moitié avant d’arriver au Mexique), c’est drôle, surprenant. On s’attache vite à ce drôle de Fakir qui se remet en question au cours de son voyage improvisé autour de l’Europe.  Je le conseille vivement.

5 – Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi – Katherine Pancol

9782253161950-TSouvent la vie s’amuse. Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud. Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés ignorent les détails. Ils veulent du lourd, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant. Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

Celui-ci est le troisième volet de la saga devenue culte. J’ai mis du temps à m’y mettre mais quand je me suis décidée j’ai acheté les 3 en même temps. J’avais déjà lu les 2 premiers en 2015. Il était temps de lire la fin (je n’enchaîne jamais les suites, j’aime lire d’aures lives entre chaque tome).

J’ai beaucoup aimé toute la saga. On s’attache aux personnages, même la petite peste d’Hortense (bon j’avoue que si j’étais sa mère je l’aurais remise à sa place depuis bien longtemps haha mais bon…). Ce troisième volet, le plus long a été mon préféré je pense, quoique le choix est difficile. Le 2eme montre une bonne évolution de Joséphine, l’héroïne, mais dans celui-ci elle s’affirme vraiment. De plus, ça se passe pas mal à Londres puisque plusieurs personnages y vivent, et y ayant vécu un peu récemment, j’aime essayer de reconnaître les lieux dont il est question. Pareil pour New York.

Bref si vous avez lu et aimé les 2 premiers volets, celui-ci ne dérogera pas à la règle je pense.

6 – Not that kind of girl – Lena Dunham

téléchargement (1) « If I could take what I’ve learned and make one menial job easier for you, or prevent you from having the kind of sex where you feel you must keep your sneakers on in case you want to run away during the act, then every misstep of mine was worthwhile. No, I am not a sexpert, a psychologist, or a dietician. I am not a mother of three or the owner of a successful hosiery franchise. But I am a girl with a keen interest in having it all, and what follows are hopeful dispatches from the frontlines of that struggle. »

Comme je regarde la série Girls créée, réalisée et interprétée par Lena Dunham, j’étais curieuse de lire son bouquin. Celui-ci est une compilation d’anecdotes dans le désordre le plus total à propos de l’amour, du sexe, de lamité, des études et travail, du rapport au corps et à la santé… Ce sont ses mémoires, mais comme elle le dit elle-même, on n’est jamais sûr du degré de véracité de ses histoires, car elle a tendance à en rajouter un peu. Je l’ai lu en anglais, d’où la 4e de couverture. Malgré un bon niveau dans cette langue, je ne comprends pas encore les subtilités de toutes les expressions mais je capte quand même l’ensemble et le sens. Il y a aussi pas mal de référence à la culture générale américaine que je ne peux pas comprendre. Mais ça se lit quand même facilement. Je ne peux pas le recommander à des gens qui ne la connaissent pas, je ne pense pas que ça ait un intérêt particulier. Mais si vous regardez la série, que vous l’appréciez et voulez en savoir plus sur elle, pourquoi pas ! Elle a des histoires assez drôles…

7 – Puzzle – Franck Thilliez

thilliez-puzzle-book Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.  Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir. Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir. Paranoïa.  peut alors réellement commencer.

J’adore Thilliez, ça s’est dit. Mais j’aime plus particulièrement ses livres très tournés vers la psychologie et ceux qui ne font pas partie de la série Hennebelle-Charcot, ceux qui sortent un peu du lot, comme celui-ci !

Comme dit plus haut, je l’ai donc dévoré en 4 jours. C’est bien simple, il n’y a aucun temps mort, on se pose des question à chaque paragraphe, on a qu’une envie : lire la suite, avoir des réponses, mettre en place les pièces du Puzzle. Mais dès qu’on croit comprendre quelque chose, d’autres questions se posent. Bref c’est à rendre dingue et bien sûr on se doute qu’on aura le fin mot de l’histoire qu’à la fin et que celle-ci sera surprenante. Un vrai thriller comme je les aime.

La suite au prochain numéro!

4 réactions au sujet de « Défi lecture 2016 #2 »

  1. J’aime bien ce genre de billet, dans lequel on découvre plusieurs livres, de différents styles, sans trop entrer dans les détails. C’est juste ce dont j’ai besoin pour avoir envie (ou pas) de lire un livre.^^ Le Fakir je me tâte depuis longtemps car on lit aussi bien des avis très emballés que des critiques plus mitigées. Je verrai si le hasard le met sur mon chemin.^^ Quant au Pancol, je n’ai lu que le premier tome de la trilogie. J’ai bien aimé, mais pour l’instant je ne ressens pas le besoin de lire la suite. Tu as vu le film ? Moi il m’a un peu déçue.

    1. Merci pour ton commentaire!
      Le Fakir… j’en avais entendu parler vaguement et surtout vus dans les best-sellers des librairies, donc je me suis dit qu’il devait surement être pas mal. Je n’ai pas eu l’occasion de lire d’avis ou de critiques dessus donc je n’étais pas influencée.
      Pour Pancol, oui j’avais commencé le film mais je n’ai pas du tout accroché avec les acteurs, je trouvais que ça ne collait pas à l’idée que je me faisais en lisant donc j’ai préféré continuer ma lecture avec mes propres images 🙂
      J’enregistre ton blog, je vois que tu y parles aussi de bouquins et ça m’intéresse.
      A bientôt j’espère!

    1. Merci!
      Le prochain article bientôt j’espère, j’en ai lu quelques uns depuis mais pas eu le temps d’écrire dessus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *